AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Revenge [Aby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Revenge [Aby]   Ven 23 Mai - 14:48

free music


Bon sang. C’était à ce demander comment James avait pu passer ses années à Austin sans ses soirées mémorable au Dead Coyote. Bagarres commencées et terminées par des arguments idiots, défis stupides, conversations enjouées jusqu’au petit matin. Il était clair qu’il ne pourrait jamais en repartir à présent.

Installé à une table ronde non loin du billard. Les trio inséparables sirotait sa petite bière du soir, bon d’accord sa 4 éme petite bière du soir.


" Dis moi...Toi qui es un scientifique maintenant… " lâcha Chay en reposant sa bière.

James tourna les yeux vers lui en le regardant avec méfiance tandisque Jon semblait s’être tendu lui aussi, prêt à tempérer la discussion.


" Y'a un problème avec le câble, hier le match des redskins n’étaient pas clair, tu dois pouvoir réparer ça. "

Haussant les épaules, partagé entre l’amusement et l’incompréhension, ce fut à son tour de reposer sa bière tandisque Jon se mettait à rire dans sa barbe.

"En quoi suis-je devenu spécialiste avec le câble? Si tu ne payes pas ton abonnement et que tu es allergiques à tout ce qui est électrique, c’est pas ma faute " lui répondit il amusé.

" C’est ça, tu sers à quoi alors? vas chercher des bières pour te rendre utile " répliqua-t-il à son tour amusé. Partant tous les trois dans un fou rire, James s’exécuta et se leva en se rendant au bar tandis qu’il cherchait dans sa poche ses billets.

En approchant du bar, le jeune homme reconnu tout de suite cette tête, Abernathy, une petite nouvelle en ville à qui James avait été parler avec naturel, cependant celle-ci l’avait envoyé baladé en temps record. Touché dans son égo, il ne lui avait plus accordé un regard depuis ce jour la, du moins quand elle pouvait l’observer… S’accoudant au bar comme ci de rien n’etait, il posa son billet sur le comptoir.


" Uriel !! Tu peux me remettre trois autres bières s’teuplais. "

Ce ne fut qu’a se moment qu’il tourna la tête et que leur regard se croisèrent, silencieux durant quelques secondes, il se décida finalement à parler.

" Tiens donc… Qui voila… A ce qui parait vendredi la bonne humeur et les sourires sont en promotion, j’espère que ce n’est pas toi qui tiens la boutique ce jour la. "

Une expression impassible sur le visage, seul son sourcil légèrement fronça laissait supposer que cette remarque n’était qu’une moquerie pas vraiment méchante, juste une remarque pour lui rappeler à quel point, elle s’était montré injuste avec lui, sans pour autant insister.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Ven 23 Mai - 22:42

Encore une journée éreintante. Certes, bosser chez uncle jim n’était pas vraiment la carrière rêvée et même si la belle clamait haut et fort qu’elle ne supportait pas d’y mettre les pieds – tout comme vivre dans cette ville – elle commençait à apprécier. Non elle n’en était pas plus sympathique envers les clients pour autant mais Abby venait de découvrir les joies des endroits isolés de l’endroit. Chaque matin avant de filer, elle emportait un livre ou encore quelques feuilles de papiers et de quoi dessiner et lorsque le magasin était vide, elle s’isolait, histoire de ne pas discuter avec les collègues qui traînaient dans le coin et se mettait à dessiner
A la fin de son – épuisante - journée et même si elle n’avait pas totalement l’âge requit, Abby avait décidé de passer quelques minutes au Dead Coyote Saloon, le temps de décompresser devant un verre. Et pas un jus de fruit.

A peine l’entrée franchie, Abby fit une grimace et si figea sur place en apercevant un trio de jeunes cow boys qui n’en étaient visiblement pas à leurs premiers verres. Sur les trois, elle en avait côtoyé deux et pas vraiment de façon très banale et amicale. Le premier, dont elle n’avait plus le nom en tête, était assez flou pour Abernathy. C’était un soir, ici même alors que les deux avaient abusé de la boisson, d’ailleurs elle commençait sérieusement à penser qu’elle avait quelques problèmes avec l’alcool. C’était un dérapage, tout le monde fait des conneries une fois de temps en temps et la jeune Hargrove n’échappait pas à cette règle.
Le deuxième, dont elle ignorait le nom également mais cette fois c’était parce qu’elle ne lui en avait pas laissé le temps. Elle vous dirait qu’elle était dans un mauvais jour lorsqu’il avait voulu l’aborder gentiment mais tout le monde sait qu’Abby est toujours dans un mauvais jour. Demandez donc à Jimmy.
Incroyable de se créer autant d’ennuis en à peine quelques semaines.

Tant pis, pour une histoire de discrétion, la jeune femme avait opté pour le comptoir. Au moins elle ne croiserait ni l’autre et en plus elle serait servie plus vite ce qui signifiait rentrée plus vite.
Seulement, le destin – elle voulait croire que c’était ce foutu destin – en avait décidé autrement en envoyant le deuxième, celui qu’elle avait rembarré. Une occasion de s’excuser sans doute. Il est vrai que depuis ce fameux jour, elle avait des remords et à chaque fois pensait à s’excuser auprès de lui de façon à lui montrer qu’elle était une personne tout à fait charmante même si un peu plus agressive que la moyenne.
Abernathy se sentit légèrement vexée de voir qu’il ne lui accordait même pas un regarde, préférant le barman et ses bières. Pourquoi était-elle affectée à ce point ?
La belle esquissa un sourire en le voyant se tourner, finalement, vers elle mais déchanta vite en encaissait ses mots. Le silence lui semblait si beau à ce moment là. C’était difficile à digérer et maintenant elle savait l’effet que ça faisait lorsque quelqu’un était désagréable envers vous sans raison, ou presque. Le fusillant du regard, elle rétorqua


‘Incroyable. Pourquoi est-ce que tu persiste à venir m’adresser la parole ? La première fois ne t’a pas suffi ?’ Pour une tentative de trêve c’était fichu mais elle était lancée alors autant ne pas s’arrêter là. ‘Ne viens pas à la boutique ce jour là dans ce cas, qu’est ce que tu veut que je te dise ?’

reposant son attention sur son verre, elle s’attendait à ce qu’il fiche le camp.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Ven 23 Mai - 23:08

James l’écouta avec un sourire aux lèvres. Non décidément, elle avait toujours des répliques cinglantes en réserve et mêmes énervée, elle était toujours aussi mignonne. Apparemment, le Cow Boy avait développé un goût certain pour les étrangères. Pourquoi insister alors qu’il était clair qu’elle ne voulait pas lui parler? Il n’en avait pas la moindre idée, elle l’intriguait et à chaque fois qu’il allait voir Jon chez le Sherif, il ne pouvait s’empêcher de lui lancer un regard discret à travers la vitrine de la boutique et comme à chaque fois, elle semblait à part… cette morosité permanence qui animait ces gestes pourtant gracieux. Elle était un mystère entier et ses yeux clairs ne voulaient rien dévoiler. Quand elle eut terminé de le rembarrer, il laissa échapper un rire avant de finalement s’asseoir au tabouret d’a coté. Bon sang, encore plus direct que la dernière fois. Qu’est ce qui la poussait à rester dans un endroit qu’elle ne semblait pas apprécier ? Il avait l’impression de se voir lui quand il était à Austin et cette fois ci c’est lui qui voulait amadouer l’énergumène sauvage.

S’appuyant au comptoir en la fixant dans les yeux sans gène, il lui adressa un sourire qui montrait clairement que sa tentative pour le faire décamper n’avait pas marcher, non au lieu de cela quand on lui apporta ses bières, il en fit glisser une devant Albernathy.

" Pour me faire pardonner mes manières mais je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir te faire revivre ce que tu m’as fais. "

Ouais bon, Chay et Jon patientait un peu pour leur bières, ils ne lui en tiendrait pas rigueur, il en était persuadé.
Entre eux deux, tout n’était pas perdu, il en avait l’intuition, lé début de sourire qu’elle lui avait fait en était la preuve.


" Je suis même prêt à me ruiner à acheter tout l’alcool de ce bar si cela t’arracher un sourire comme j’ai cru le deviner, il y a quelques instants. "

En voyant qu'elle ne parlait toujours pas, James continua sur sa lancé avec cette fois ci un air sérieux et intrigué.

"Allez, des yeux aussi beaux ne peuvent pas cacher une petite peste, j’en suis certain. "

Non, James n’était pas en train de lui faire le numéro de drague de Jon, loin d’être aussi à l’aise avec lui pour les femmes, il se contentait de dire seulement la vérité, son regard l’obsédait et pour preuve, il ne la lâchait pas, qu’importe que cela soit gênant ou mal poli de fixer un inconnu dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Dim 25 Mai - 20:10

L’option ‘passer un moment agréable’ n’était plus. A partir du moment où elle avait mis les pieds ici, et que ces deux Cows Boys de malheurs étaient ici aussi, c’était fichu. Bien sûr, Abernathy avait tenté de se camoufler autant qu’elle le pouvait et elle réalisait maintenant que le comptoir était sans doute le pire endroit pour éviter d’être vue.
L’une des choses que la jeune femme trouvait insupportable – en dehors du reste de l’humanité – c’était bien qu’on la fixe. Etre fixée était non seulement agaçant mais extrêmement gênant. Oui, la belle se sentait mal à l’aise de sentir le regard du jeune homme sur elle. Des idées stupides envahissaient son esprit : pourquoi était-il en train de le regarder ? Avait-elle quelque chose sur son visage ? Se moquait-il d’elle ?
Etonnant, après qu’elle lui ai lancé son regard assassin il s’était installé là à ses côtés. La plupart des gens auraient fuient en grognant quelques insultes contre elle mais lui devait être anormal ou quelque chose comme ça et au fond elle était déstabilisée par cette attitude

Abby fronça les sourcils en fixant le verre qu’il venait de faire glisser jusqu’à elle. Il était stupide au point de croire qu’un misérable verre pourrait tout arrange ? Plusieurs peut être c’est vrai, l’effet de l’alcool pourrait aider. Quoique, la dernière fois elle avait fait une belle bavure à cause d’un verre de trop.
Elle devait avouer que c’était tentant de se laisser aller et pour une fois de baisser sa garde devant un inconnu qui semblait s’accrocher pour la connaître. Oui mais c’était instinctif chez elle, comme un système d’alarme qu’elle même ne pouvait contrôler. Elle repoussa le verre vers lui en évitant soigneusement de le fixer


‘J’ai déjà un verre et de quoi en payer d’autres…’ Mentalement, elle se colla une belle gifle pour ce qu’elle venait de dire. Stupide ! ‘De plus, mon petit ami ne va pas tarder et je ne pense pas que ce soit une bonne chose de rester près de moi à ce moment là…’ Et les mensonges continuaient ! C’était presque admirable de voir ses progrès de comédienne depuis qu’elle était à Mt. Pleasant. Non elle n’avait jamais envisagée cette carrière mais elle devrait.
Devant l’air suspect du jeune cow boy, Abby le fixa à son tour
‘Quoi ? C’est si difficile à croire ? J’ai un petit ami…’

Tournant la tête de l’autre côté, la belle s’autorisa un sourire. Il venait de dire qu’elle avait de beaux yeux, quelle fille ne serait pas heureuse d’entendre une telle chose ?
Pourtant il se trompait, elle était une petite peste. C’était involontaire la plupart du temps mais elle en était une . Elle poussa un soupir, essayant d’ignorer le fait qu’il était encore en train de la fixer mais trop c’était trop.
‘Arrête de me fixer. Je trouve que… Ca me met mal à l’aise…’ Pour la première fois depuis le début de cette conversation, elle s’était montrée douce. Jouant avec la serviette en papier qui se trouvait devant elle, Abernathy se décida à engager une conversation. Banale certes, mais au moins elle faisait un effort.
'Tu fumes?'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Dim 25 Mai - 23:08

Son sourire en coin venait de se reformer au coin de ses lèvres. A vrai dire il aurait trouvé ça bien trop facile si elle l’avait accepté mais au moins elle ne pourrait pas lui reprocher d’avoir commencé à boire en sa compagnie sans lui avoir proposé un verre. Haussant les épaules, il récupéra son verre et le levant vers elle à un toast, il en bu une gorgée avant de le reposer avec douceur sur le comptoir. Son sourire s’agrandissant sur ses lèvres. C’était vrai ce mensonge ? Dans ce petit coin de Far West, tout le monde se connaissait et les histoires et autres potins se répandaient bien vite, il l’aurait appris. La jeune femme était une excellente menteuse…A noter dans un coin de la tête et quand elle lui répliqua qu’il semblait en douter, le jeune homme leva les mains en signe de défense.

" Je n’ai rien dis de tel ! Si tu me le dis, je te crois. La parole des gens à une véritable valeur ici et pour moi. " lui expliqua t il sans être déstabilisé le moins du monde. " Je n’ai pas peur de ton copain et il ne devrait pas avoir à se sentir menacer non ? Donc je vais l’attendre avec toi . "

James ou le Cowboy donneur de leçons. Si la petite nouvelle pensait être tombé sur un cowboy bête comme ses pieds, c’était bien raté pour elle au contraire, James était un véritable filou et pour cause, quand on a Jon et Chay’ comme amis il ne peut en être autrement. Malgré ses suppliques, il ne la lâcha pas des yeux. C’était comme cela qu’ils ‘adressait aux gens et le fait que cela la gène l’intriguait encore plus. Et si elle désirait le voir s'en aller, qu'elle lui dise clairement, yeux dans les yeux.

" Tu veux que je me mette une main devant les yeuxquand je m'adresse à toi? Je regarde toujours les gens à qui je parle. " répondit il une fois de plus pour sa défense avant de prendre son verre et d’en boire une longue rasade en lui lançant un regard rieur de derrière son verre. Si quelqu'un devait etre troublé par un regard c'etait lui et non l'inverse, seulement lui ne se cachait pas de l'observer

A sa question, James savoura en quelque sorte une victoire intérieure, elle n’allait pas appeler un barman pour le virer dehors, c’était déjà un bon début.

" Très rarement, juste quand on m’en propose une pour une accompagner une personne, je n’aime pas être contrariant "

Contrariant, ben voyons, au petit jeu des apparences, James excellait, effectivement, il refusait rarement un verre, une cigarette ou meme de rendre un service mais dans ses mots, le jeune homme se fichait d’être contrariant, le plus important étant encore de dire la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Lun 26 Mai - 22:14

Plus qu’agacée par son voisin, surtout à cause de son attitude de monsieur ‘je sais tout’, Abby envisageait plusieurs façon de lui clouer le bec une fois pour toute de façon à, peut être, le faire fuir. C’est pour cette raison qu’elle s’était soudainement inventé un petit ami. Risqué de la part d’une fille qui n’en avait jamais vraiment eu. C’était un tout petit mensonge, rien de grave à cela pas vrai ?
La jeune femme serra un peu plus son verre, agacée de voir que rien ne semblait l’affecter. Il était coriace et au fond, vraiment au fond, elle trouvait que c’était amusant de voir quelqu’un qui résistait, pas pour longtemps cela dit, elle en était persuadée il allait craquer dans peu de temps.


‘Reste si ça t’amuse…’ grommela-t-elle.
Elle porta le verre à ses lèvres et c’est avec tristesse qu’elle réalisa que le verre était vide. Plus d’alcool pour l’aider à oublier… Tout à coup la perspective du verre que le cow boy lui avait proposé un peu plutôt semblait alléchante. Dommage il avait déjà bu… Non elle n’allait pas s’abaisser à ce niveau tout de même … L’envie d’alcool eu le dessus sur son côté raisonnable, elle se pencha sur le comptoir afin d’attraper le verre de son voisin, qui n’avait toujours pas de nom étant donné qu’elle ne lui avait pas demandé, et le tira vers elle. Il était presque vide mais c’était mieux que rien.
Elle lui adressa un sourire en compensation mais immédiatement, se décida à remettre les pendules à l’heure.
‘Ne va pas t’imaginer des choses d’accord, j’ai envie d’un verre et tu me l’as offert, je le reprends, point barre.’ Décidément, les bonnes manières ce n’était pas son fort…

Tournant rapidement la tête vers lui, elle ne pût s’empêcher de répliquer illico après sa réplique.
‘Ne me prends pas pour une idiote, tu agis comme si j’étais une gamine de cinq ans et tu déformes ce que je dis…’ s’approchant – inconsciemment- un peu plus de lui comme si ce qu’elle allait dire était un secret, elle continua ‘tu ne me regardes pas, tu me fixes. Là est la différence. ‘
Satisfaite, elle lui adressa un sourire, moqueur cette fois-ci. C’était bon de se sentir victorieuse même si dans cette conversation plus qu’étonnante avoir le dessus n’était jamais sûr, sans doute allait-il trouver quelque chose à rétorquer juste après…

‘Tu n’aimes pas être contrariant ?’ Elle se mit à réfléchir quelques secondes, le regard posé sur le comptoir. De l’autre côté, son voisin avait un paquet de cigarettes, Abby se tourna vers lui et poliment lui emprunta une cigarette ainsi qu’un briquet. A nouveau, elle posa son regard sur le cow boy et fit glisser briquet et cigarette devant lui. ‘Vas-y, fumes.’ Jouant avec ses cheveux, elle semblait diabolique à ce moment là et pourtant le fait de tortiller ses cheveux autour de son index était un signe révélateur. Aurait-elle un faible pour lui ? ‘Tu n’a pas envie de me contrarier pas vrai ?’
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Lun 26 Mai - 22:55

En la voyant bougonner, le sourire de James resta sur ses lèvres. Alors il avait raison ? Tant mieux alors. Son sourire s’agrandit alors qu’elle portait son verre vide à ses lèvres. Allait elle regrettait d’avoir refusé sa proposition, le jeune homme se plaisait à croire que oui. En la voyant récupérer le verre ou du moins le fond de bière avec un sourire et l’instant d’après se justifier avec une maladresse digne de plus mal léché des cow boy du coin, il ne put retenir un rire alors qu’elle lui en remettait une couche et bien… c’était cher payé pour un simple petit sourire.

" A ta guise, je ne m’imagine rien et je te fixe. Enfin tout dépend de la définition du mot fixer que tu as. "

Un instant, James aurait voulu rajouter quelque chose à propos de ses fameux cinq ans car ses réactions spontanées et capricieuses en étaient le parfait exemple mais après tout il n’était pas contrariant pour l’instant… Hochant la tête comme s’il ‘en revenait pas, il semblait bien s’amuser en tout cas, c’était le rodéo le plus agité qu’il avait fait.

" Pour moi, fixer c’est regarder avec insistance et vu que je depuis tout à l’heure je te parle… "

Il haussa les épaules comme pour se déculpabiliser alors qu’elle demandait quelque chose à son voisin et compris ou elle voulait en venir quand elle lui tendit la cigarette avec le briquet. C’était une blague ? James avait l’impression d’être retourné au collège, caché derrière une voiture à montrer qu’il n’avait pas peur de fumer. Prenant la cigarette dans une main et le briquet dans l’autre, il planta à nouveau son regard dans le sien alors qu’elle le regardait avec défit en insistant à nouveau.

Alors avec désinvolture, il porta la cigarette à sa bouche, la tenant par le bout de ses lèvres alors qu’il l’allumait. Doucement le cow-boy tira dessus alors que le bout devenait rouge sous l’incandescence. S’appuyant à nouveau contre le bar, il reposa le briquet et son visage s’approcha de celui de la jeune femme sans la quitter des yeux. James détourna finalement la tête et avec volupté comme les cow boy du coin avait si bien le faire, laissa échapper la fumée de sa bouche.

" Je le fais toujours pour accompagner. " lui murmura t il à l’oreille alors qu’il sortait la cigarette de ses lèvres pour la coincer doucement dans celles d’Abernathy.

Se reculant à nouveau, le jeune homme se passa une main dans les cheveux en l’observant pas vraiment décontenancé le moins du monde, au contraire son sourire si assuré avait fait son retour. Pourquoi s’acharnait il à se montrer si aimable alors qu’elle était vraiment insupportable ? Ses efforts finiraient par porter ses fruits quand elle accepterait enfin de retirer le fossé qu’elle semblait creuser entre elle et chaque habitant de cette ville.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Mer 28 Mai - 16:57

A l’heure actuelle, on ne peut se plaindre d’un manque certain de mode de communication tant ils sont divers et tant ils semblent augmenter chaque jour. D’un des plus anciens moyens, la lettre aux technologies nouvelles comme le téléphone portable ou Internet, il n’y a désormais qu’un pas. Bien plus qu’un simple moyen de communication Internet est une porte ouverte sur le Monde entier. Des pays, des cultures, des gens …Des rencontres. Et parfois, il arrive que ce chemin vous emmène en réalité pas très loin de chez vous, à quelque pas seulement. Le but premier de Light n’avait pas été de rencontrer quelqu’un, au contraire. Si Internet a des avantages, il a aussi ses vices. Il effectuait une recherche pour le livre qu’il était en train d’écrire quand au fil des nombreux liens, il fit la connaissance de Abernathy, et uniquement Abernathy. Au départ perplexe, il s’était finalement laissé tenté par ce genre de conversation auxquelles il n’était pas franchement habitué, si on considère qu’il soit habitué à un type de conversation quelconque, évidemment … D’une timidité épatante, la commutation par l’informatique lui a sans doute au moins permis d’avoir plus d’aisance d’une certaine manière.

Ils avaient franchis les étapes, avaient fait connaissances, étaient même devenus amis et au final, s’étaient rencontrés. Les choses n’avaient pas été si simples que sur le net. En effet, il semblait bien plus aisé d’être assis confortablement derrière un écran d’ordinateur pour que certaines barrières tombent. La timidité en était une. A l’image du mur de Berlin, elle s’était effondrée à l’aide d’un clavier mais à l’image d’un phoenix, a renaît de ses cendres au réel contact humain. Il avait fallut du temps et petit à petit, l’amitié semblait prendre le dessus. Aby et Light ont donc décidé de se voir lorsque leur emploi du temps leur permet. Tantôt autour d’un café, tantôt pour casser la croûte. Aujourd’hui encore, ils avaient « rendez-vous ». Le lieu cette fois-ci ? Dead Coyote Saloon. On ne pouvait pas dire que c’était l’endroit où il se sentait le mieux au monde, trop de monde justement, mais bon après tout ce n’était peut-être pas si mal non ? Comme d’habitude, Light était à l’heure, et comme d’habitude, Aby était en avance.

C’est donc avec deux petites minutes d’avance qu’il se présenta devant le saloon. Il regarda sa montre et eut un air satisfait. Aby aimait souvent lui rappeler qu’à partir du moment où l’heure exacte était passée, il était considéré comme en retard. Il poussa la porte et de suite fut assailli de conversations et de rires bruyants, de chopes de bière retombant lourdement sur les tables, d’exclamations de joies et d’autres de dépitassions à la suite d’un jeu de cartes. Enfin, rien de bien extraordinaire dans le quotidien de Mount Pleasant ce qui n’était pas vraiment le cas de Light, préférant de loin un calme qu’on ne semblait jamais trouver en ces lieux. Il soupira de soulagement quand il aperçut Aby qui le ferait un peu plus sentir à l’aise, ou du moins, moins seule dans ce qu’il comparait à une jungle hostile. D’ailleurs, il ne semblait pas être le seul soulagé, quand Aby l’aperçut, elle se précipita dans sa direction – chose qu’elle ne faisait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Mer 28 Mai - 22:21

Trop c’est trop. Voilà exactement ce qu’elle se disait alors qu’il s’amusait à contrer toutes les répliques de la jeune Hargrove comme des balles de tennis qui, pourtant, aurait dû le mettre hors jeu depuis bien longtemps. Alors, oui son côté violent avait envie de prendre le dessus, envie d’attraper un verre vide et de le frapper violemment avec uniquement à cause de son attitude mais elle se sentait incapable de lui faire mal – physiquement parlant – lorsqu’elle plongeait ses yeux dans les siens, même brièvement.

‘On ne sera jamais d’accord sur la définition de fixer à l’évidence.’ Fit-elle pour conclure cette conversation une fois pour toute. De toute façon, elle n’avait plus aucun argument ni aucune autre façon de lui faire comprendre qu’elle était mal à l’aise. Un sourire éclaira son visage alors qu’elle ajouta en le fixant, toujours aussi rapidement comme si le regarder directement lui était douloureux ‘On ne sera jamais d’accord sur quoi que ce soit. Il y a des personnes qui ne sont pas faites pour s’entendre et c’est notre cas…’
Encore, ce sourire diabolique au coin des lèvres. Une envie irrésistible d’agir comme cet enfant de cinq ans et de lui tirer la langue et d’effectuer une danse de la victoire des plus immatures, le tout pour exprimer un ‘j’ai gagné, je t’ai cloué le bec’. Parce qu’il était impossible d’avoir quelque chose à répondre à cette dernière phrase, du moins rien d’intelligent… Ils n’avaient visiblement aucun point commun si ce n’est d’être têtus tous les deux, mais on ne pouvait bâtir une relation amicale là dessus.

Abby lui avait pourtant tendu un piège avec cette foutue cigarette mais là encore il avait réussi à la surprendre. Son cœur battait à la chamade lorsqu’il se pencha vers elle pour murmurer quelque chose. Trop subjuguée par son regarde, elle aurait été incapable de répéter sa phrase et à part un long soupir elle ne savait quoi répondre… Du moins pendant les premières secondes.

‘Je n’aime pas les fumeurs…’ Venait-elle de lancer alors qu’elle déposa la cigarette dans le cendrier le plus proche. Pourtant à sa manière de la tenir et de l’écraser, il semblerait que la jeune femme avait derrière elle une petite expérience de fumeuse.

C’est alors que son regard se posa vers l’entrée du saloon. Rien de bien intéressant au premier regard mais en s’y attardant, il y avait finalement quelque chose. Quelqu’un plutôt.
Light. Et merde, elle l’avait oublié… Détail à ne surtout pas mentionner, ce serait trop méchant. C’était elle qui avait fixé ce rendez-vous en plus de quoi avoir vraiment honte. En observant son ami un peu plus attentivement, son visage, ses vêtements, son allure… il avait tout du faux petit ami idéal qu’elle venait de s’inventer pour le cow boy sans nom à ses côtés. Abernathy lança un bref regard à ce dernier avant de revenir sur Light. Pas d’hésitation possible, Abby se leva précipitamment avec un large sourire sur le visage – c’est que ça devait lui faire drôle au Cow Boy de la voir sourire ainsi – et se dirigea joyeusement vers son soi disant petit ami.
Il semblait ne rien comprendre et il avait raison. La jeune femme se colla à lui, attrapant son bras en le serrant si fort que ses ongles devaient probablement le pincer. Elle glissa sa main sur le coup du jeune homme afin qu’il se penche vers elle et à ce moment là, elle murmura


‘Tu es mon petit ami pendant les prochaines minutes. Fait ça pour moi et j’aurais une dette énorme envers toi…’
C’est donc en bonne petite amie follement amoureuse, qu’Abby posa ses lèvres sur celle de Light pendant quelques secondes afin de faire croire à un vrai baiser. Le pauvre.
La belle se tourna ensuite vers le comptoir où il était toujours, impatiente de voir son expression, et entraîna Reynolds comme une marionnette au comptoir.


‘Il est là, mon petit ami.’ Lança-t-elle, victorieuse. ‘Light, voici celui qui m’a tenu compagnie…’ Blanc. C’est vrai qu’elle ne connaissait absolument pas son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Jeu 29 Mai - 18:51

Rien à répliquer ? Ce n’était pas sans compter sur l’entêtement du jeune homme qui la encore n’était pas d’accord. On pouvait très bien être différents et mêmes opposés et pourtant se côtoyer, Antonia en avait été l’exemple le plus concret.

" Ce n’est pas parce que l’on n’est pas d’accord sur certaines choses que l’on ne peut pas se fréquenter. " lui répondit il en haussant des épaules comme ci c’était la plus grande certitude du mon.

A moins bien entendu que la jeune femme se cherche toutes les excuses du monde pour ne pas être en contact avec lui. Son regard se fit alors interrogateur, pourquoi semblait faire tous les efforts du monde pour cela. Il la trouvait intrigante et il ne s’en cachait pas. Qu’elle honte y avait il après tout ? Il ne la demandait pas en mariage, il ne lui demandait pas de sortir avec elle, juste de lui parler mais apparemment c’était beaucoup trop. Un lueur passa dans les yeux du Cowboy en voyant qu’il était parvenu à la déstabiliser un peu, lui faire perdre un peu pied pour qu’elle retire sa carapace était la seule tactique qu’il avait trouvé pour la connaître.

D’ailleurs, James ne releva même pas sa remarque, quelques instants avant il lui avait dit qu’il ne fumait quasiment pas alors, sans compter qu’a ce niveau, elle ne semblait pas non plus innocente à en juger par la manière qu’elle avait manipulé sa cigarette. Il ne lui fit cependant pas de commentaires pour ne pas recevoir une autre vague de reproches injustifiés

" Tu sais, je pourr…. " pas le temps de terminer la phrase, qu’elle se lève de son tabouret pour presque se jeter sur un nouvel arrivé et la gorge de James se serra alors qu’elle l’embrassait. Hum drôle de surprise… Etait il juste intrigué ? Levant un sourcil en observant la scène, il était forcé d’admettre qu’il avait finalement perdu. Cachant sa surprise et surtout sa déception avec son air de Cowboy imperturbable son attention se posa sur le petit ami de la peste. Etait il vraiment du coin ? James n’en avait pas trop l’impression, il était différent et il en eu la constatation quand il lui tendit la main pour lui saluer, sa poigne avait été molle comme du marshmallow alors qu’au contraire James avait eu l’impression de lui broyer la main.

" James…James Gibson " précisa t il pour combler ce blanc.

Oui, le jeune homme n’avait même pas eu le temps de se présenter la dernière fois, tellement la nouvelle l’avait envoyé boulé à l’autre bout de la ville.
Toujours aussi observateur, son regard passait d’Abernathy au surnommé Light et rebelote comme ci quelque chose semblait clocher dans ce portrait. Mouais parano, il mit sa sur la jalousie et l’amertume qu’il ressentait à cette instant. ce qui était particuliérement blessant, c'etait ce ton si joyeux qu'elle semblait avoir à lui balancer son copain à la figure
.

" Bon et bien…Je vais m’en tenir à ma parole et vous laisser boire un verre. " dit il en inclinant légèrement la tête.

Alors sans en rajouter plus, il se tourna vers le bar avant de commander trois autres verres à nouveau pour sa table. Laissant les deux qui lui restait comme perte de ses gains. James n’aimait pas perdre mais il était au moins fair-play.

" Bonne soirée à vous " rajouta t il ses verres à la main, en ce tournant vers eux après avoir payé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Dim 1 Juin - 11:15

Light avait toujours connu l’Aby timide, qui osait peu parler, surtout d’elle. A présent, il la découvrait bien plus impulsive et surtout imprévisible. Il ne put réellement caché sa surprise quand elle se précipita vers lui. Il avait de suite pensé à une bonne nouvelle qu’elle aurait voulu lui annoncer mais il ne voyait pas vraiment un objet probable à un tel engouement.
En réalité, il n’eut même pas le temps d’émettre son avis. Ellui exposa son plan et comme pour céler l’accord, déposa ses lèvres sur les siennes, histoire de faire paraître cette mascarade plus vraie.


S’en suivit une tension palpable lorsqu’ils rejoignirent le bar. Light n’avait jamais vu le jeune homme qui lui avait tenu compagnie mais celui-ci à première vue, n’avait pas une haute opinion de lui. D’ailleurs il pariait même qu’il y était pour quelque chose dans le petit jeu de la jeune femme. Dans un geste poli, il lui avait malgré tout tendu la main, geste à quoi répondit Light. Sa main serait passé dans un broyeur que cela aurait eu le même effet. Il tenta malgré tout de cachel son malaise. Il ‘avait déjà bien assez appris à ses dépends, si dans cette ville on montre ses faiblesses, on a interêt à avoir des pieds solides parce que l’on risque de marcher dessus. Histoire de prendre un faux air machiste à la James Bond, Light répliqua à sont tour. –Light Reynolds. Bon d’accord Abernathy l’avait déjà en quelques sorte présenter m’enfin …

Un silence pesant s’installa néanmoins le temps que l’on serve les bières à Gibson. Light attendait impatiemment que celui-ci s’éloigne ne fusse que de quelques pas car son cerveau était déjà en ébulition. Il aurait voulu poser plein de questions à Aby. Premièrement, pourquoi avait-elle besoin de s’inventer un petit ami ? James les salue et Light attendit quelques pas pour murmurer à son amie : -Aby, qu’est-ce qui ne vas pas ? C’est qui lui ? Et pourquoi t’as besoin de t’inventer un petit ami ? Ce n'était pas qu’il s’inquiètait … Enfin si peut-être un petit peu mais ne connaissant rien à la situation et avec un cerveau d’écrivain, les idées farfelues n’avaient pas mises longtemps à se manifester. Aucune ne semblait plausible mais quoi qu’il en soit il voulait être au courant de la situation, il fallait bien qu’il l’aide à présent non ?

La serveuse qui était au bar lui servit un martini sans qu’il l’ait demandé. Non pas qu’il soit spécialement un habitué mais Ophélia travaillait ici, il venait donc la voir mais rien n’y faisait, il n’arriverait jamais à être à son aise. D’ailleurs, en parlant d’Ophélia – qui ne travaillait pas aujourd’hui-, ses oreilles bourdonnaient déjà. Il ne s’était pas encore vraiment disputé mais assurément elle risquait de peu apprécier les lèvres d’une fille sur celles de son petit ami. D’ailleurs il soupçonnait la serveus en vrai rapporteuse ragôts qu’elle était de tout rapporter avec une vertaine déformation des faits réels. –Bon dis-moi, qu’est-ce que tu veux que je fasse ? Dit-il en reprennant pied avec la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Mar 3 Juin - 21:52

C’était mal et terriblement méchant, elle le savait parfaitement car comme tout être humain, Abby était dotée d’une conscience et n’avait de cesse de faire cette petite voix agaçante qui murmurait dans sa tête que c’était mal. Pourtant, ce qu’elle ne parvenait à identifier c’était pourquoi avait-elle agit de cette façon. Pour garder une certaine crédibilité probablement. Après tout, elle avait inventé cette histoire toute seule il n’avait strictement rien demandé, il n’avait même pas tenté de la draguer… Alors qu’est ce qui clochait chez la jeune Hargrove ?
En parfaite jeune femme totalement amoureuse, Elle ne cessait de toucher Light en lui tenant la main ou autres petits geste affectueux – mais rien de choquant, pas la peine de fâcher la petite amie actuelle de ce dernier – et par la même occasion, lançait des œillades discrètes vers James, enfin elle découvrait son prénom, afin de guetter une réaction et surtout une jalousie. Il n’y avait rien de mieux que ce genre de situation pour flatter son ego, c’était évident.

Ce cher Reynolds était son ami mais, bon sang, il pouvait faire mieux… Qu’il impressionne ce Cow Boy à la noix c’était la moindre des choses ! Abby tourna la tête quelques secondes, le temps de soupirer, affligée par la façon qu’il avait de se présenter.

‘Tu t’en va déjà ? Quel dommage, on s’amusait tellement bien…’ sur un ton moqueur – évidemment – et pourtant, la jeune femme éprouvait une certaine tristesse à l’idée de le voir quitter le comptoir. A qui pourrait-elle tenir tête à présent ? Qui allait trouver des répliques à la hauteur des siennes ? ‘Pourtant je te l’avais dit que mon petit ami allait arriver…’ glissa-t-elle au jeune homme alors qu’il quittait les deux pseudos amoureux. Encore une fois, ce n’était pas très malin de la narguer de cette façon surtout sur quelque chose qui n’était pas réel. La jeune Hargrove posa ensuite les yeux sur les deux bières, généreusement offertes par le Cow Boy avant de se concentrer sur Light… Elle avait presque oublié qu’elle lui devait des explications poussées. Tentant de trouver une diversion à droite et à gauche, Abby fût néanmoins contrainte de répondre.
‘C’est juste que ce type est venu me parler, il était collant et je savais pas comment m’en sortir…’ secouant sa jolie tête avec une petite moue, elle tentait de se faire passer pour la victime de cette triste histoire. ‘Je me suis inventé ce petit ami et comme par miracle, tu es arrivé et à l’heure qui plus est… ‘ petite blague de la part d’une personne qui est toujours à l’avance. Elle esquissa un sourire. ‘Et puis réjouit toi Reynolds, tu va être utile !’ Se penchant légèrement vers lui, Abby attrapa doucement les mains du jeune homme, avec l’air désespéré ‘J’ai besoin de toi…'
Intérieurement, c’était plus une remise en question pour la jeune femme. Peut être que si elle n’était pas aussi agaçante et impolie avec les autres, sa vie amoureuse ne serait pas aussi désertique… Et tout en réfléchissant, son regard se posait sur la table de James. Il n’était pas parti ? Après la façon d’agir d’Abernathy, il aurait été logique de le voir partir tout en pestant contre la jeune femme. Mais il était là, certes son regard n’était pas très tendre envers elle, mais il était là.

‘Tu boit des martini maintenant ?’
Peu importe, elle avait gagné. Light venait d’annoncer qu’il était prêt à l’aider. Il ne l’avait pas vraiment dit de cette manière mais c’était ainsi qu’elle avait compris sa dernière phrase. ‘Tout ce que je te demande c’est d’agir comme tu le fait avec ta petite amie, Amelia… C’est son nom pas vrai ?’ fronçant les sourcils, elle ne lui laissa même pas l’opportunité de répondre ‘On s’en fiche. Essaye juste d’être bon acteur…’
La belle, posa sa main sur son estomac, une sensation désagréable était en train de l’envahir. Culpabilité ? Probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Dim 15 Juin - 11:17

Aux différentes remarques d’Albernathy, James ne prononça pas un mot, se contentant de croiser son regard sans ciller, elle ne fut comme d’habitude incapable de le soutenir. Le ton employé et les réjouissances qu’elle exprimait, vexaient le cow boy qui arrivait cependant à gârder son masque d’impassibilité. Ses biéres à la main, il retourna à la table avec ses camarades en posant leurs biéres devant et en se laissant tomber dans son siége.

" Ben dis donc, t’en as mis du temps à nous apporter ses bières. T’as été jusqu'à Austin pour aller les chercher ? "

Chay n’allait pas aussi s’y mettre, James n’était plus d’humeur ce soir, vexé et énervé de voir que quelques chose qu’il n’arrivait pas à définir lui échappait. Lançant un regard peu amical à son ami, celui-ci comprit que ce n’était pas le moment de taquiner, il était déjà assez à cran. Laissant les deux amis parler, James se contentait de siroter sa bière en suivant vaguement la discussion pseudo politique qui venait de s’installer. A peine tourna t il la tête qu’il perçu le regard d’Aby sur lui, aussitôt il la fixa à son tour. Qu’est ce qu’elle voulait maintenant ? Elle voulait encore le narguer ? Elle n’en avait pas encore terminé avec l’humiliation. Ila la regarda quelques instants sans y laisser passer d’émotions, peut être du mépris seulement avant de se concentrer à nouveau sur ses amis, qu’elle aille au diable ! Le fils Gibson lui avait donné une seconde chance et elle l’avait envoyé boulé une fois de plus.
Même s’il parvenait à sauver les apparences, à l’intérieur de lui, il ne pouvait s’empêcher de bouillonner sans parvenir à se calmer, le mieux était de rentrer, le retour en moto au frais, lui ferait du bien.

" Hé les gars, je termine ma bière et je rentre. "

" Quoi déjà ?! Mais ça fait pas longtemps qu’on est la ? "

" Ouais je sais, mais je commence tôt demain, je me sens crevé. "

C’était à moitié vrai, James détestait mentir à ses amis mais contrairement à Albernaty, il n’était pas un bon comédien et jouer à passer une bonne soirée n’était pas vraiment sa spécialité contrairement à certaines.
Le cow boy prit cependant son temps, il n’était pas question de lui faire le plaisir de penser que c’était à cause d’elle qu’il s’en allait. Son verre fut vide un quart d’heure plus tard et échangeant une accolade avec ses amis, il quitta leur table en arrivant à afficher un grand sourire qui se fana cependant une fois dos à eux.

" On se voit demain soir au ciné, bonne soirée les terreurs. " leur lança t il avant de saluer le patron et en prenant soin de ne pas avoir à croiser le regard de cette saleté, car c’était bien devenue son surnom, il se détestait et la détestait par la même occasion d’arriver à l’affecter aussi facilement. Sortant du bar, James soupira un grand coup, sortir de la pièce ou elle se trouvait était déjà un soulagement. Un simple regard en arrière et le voila qu’il se dirige à la moto.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Sam 21 Juin - 12:58

Sur tout les habitants de la ville, certes pas des tonnes mais bon, il avait fallu qu’elle le choisisse lui. Enfin, bien que choisir soit un bien grand mot, il s’était trouvé … au mauvais endroit au mauvais moment ? – Tu veux me faire croire que toi, Aby Hargrove, tu n’avais rien prévu ? Light devait être le plus pitoyable acteur que l’on puisse trouver sur la surface du globe alors jouer les faux petit amis n’étaient vraiment mais alors vraiment pas dans ses cordes, déjà peu sûr de lui à l’ordinaire …

Mal à l’aise, voilà dans quelle situation elle venait de le mettre. Une gêne pesante qui ne s’atténuait certainement pas aux vues de regards peu commodes que lui lançaient le dit James. Light était heureux de se trouver à une distance pour sa survie. Un peu paranoïaque ? Sans doute, mais il était certain que les deux autres protagonistes avaient une attitude quelque peu étrange. L’un semblait agacé, l’autre soulagé. Utile ? Lui, utile ? – Attention, j’ai peur. Lâcha-t-il avec une pointe de sarcasme non dissimulé. Ce n’était pas le fait de l’aider qui le dérangeait, c’était plutôt de savoir pourquoi. Aby était ce genre de fille imprévisible capable de vous surprendre à tout instant, et pas toujours dans le bon sens d’ailleurs … Ses yeux se posa sur Aby. Elle semblait quelque peu dans ses pensée et en suivant son regard, il tomba sur James. En fait, il avait sentit quelque chose d’étrange. Aby n’était sans doute pas la fille la plus charmante du monde, si elle avait voulu se débarrasser d’un homme trop collant, elle l’aurait envoyé paître sans une once de remord. Or, dans le cas présent, elle ne s’était pas contentée de quelques phrases assassines dont elle pouvait avoir le secret.

–Dis-moi, tu le conn-. Coupé. Elle venait de lui couper la parole. Elle était très douée à ce petit jeu pour éviter certaines conversations. Changer de sujet était aussi une de ses spécialités. D’ailleurs, elle avait le don de le dérouter. Light était très loin d’avoir une répartie à sa hauteur. Ophe-. Coupé, encore. Il but une gorgée de son verre. Agir comme avec sa petite amie … Plus facile à dire qu’à faire. – Je suppose que je n’ai pas le choix mais ne t’attend pas à une prestation digne d’un Oscar. Dit-il en enlaçant ses doigts dans ceux de la jeune femme de manière un peu hésitante. Il sentait déjà le regard de la serveuse à l’autre bout du bar qui visiblement n’attendait que cela, en fait, elle ne l’avait jamais vraiment beaucoup aimé, ce qui tombait bien, puisque lui non plus d’ailleurs.

Quelques minutes s’écoulèrent sans qu’un seul mot ne soit échangé. Se contentant de boire son verre, Light n’agissait donc pas en parfait petit ami. De toute façon, il n’avait jamais spécialement apprécié les démonstrations en publique. Il jeta un regard en coin vers la table de James quand celui-ci se décida à quitter le bar. – Le pot de colle est parti. Se contenta-t-il de dire, trouvant une excuse valable pour ne plus enlacer la main de la jeune femme. Elle était une de ses rares amies, il avait vraiment du mal à faire paraître quoi que ce soit de plus. –Bon … Commença-t-il sur un ton qui ne laissait aucun doute sur la question qu’il allait formuler. – T’es certaine que tu n’as rien à me dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   Lun 7 Juil - 22:59

Non, elle n’avait rien prévu. Mais après tout, qui est capable de prévoir les ennuis qui pouvaient éventuellement lui tomber dessus alors qu’elle venait tranquillement boire un verre pour se détendre. La jeune femme lança un regard vers Light, pas un de ces regards assassin, non il ne fallait pas l’effrayer il était sa roue de secours. C’était plutôt un regard qui voulait dire ‘je t’aime bien mais arrête de faire ton malin’ qui était tout aussi effrayant en fait..
Lui, une fois parti, Abby pouvait enfin souffler. Du moins, c’était avant que Light ne commence à lui poser quelques questions, elle savait que ce moment arriverait et rien que pour cette raison elle aurait souhaité ne pas lui demander de jouer le rôle de ce petit ami imaginaire – ou alors, Clayton aurait été un meilleur choix – la jeune Hargrove tentait de repousser l’instant où elle devrait répondre, en changeant de sujet et ne laissant pas la moindre chance à ce pauvre reynolds d’en place une.
‘Je ne sais pas qui est ce type. Je veux même pas le savoir’ lança-t-elle en levant les mains comme pour se défendre d’une horrible accusation.

Elle lança un bref coup d’œil à la table de James lorsque son ami annonça que ‘le pot de colle’ était parti. Abby, poussa un soupir. Incroyable, mais elle se sentait minable. Pourtant, elle ne cessait de se convaincre que c’était une bonne chose, après tout il avait commencé, l’avait provoquée alors qu’elle ne lui avait rien demandé… Et pourtant, elle se sentait horriblement mal. Soudain, elle porta son attention vers Light et fût vexée de le voir lâcher ses mains de manière si brutale, elle n’était pas assez bien pour lui ou quoi ? ‘Ca fait plaisir’ soupira-t-elle en posant sa tête sur la comptoir, n’ayant pour seul désir de devenir invisible ou éventuellement de remonter le temps. Ce qu’elle avait ? Elle même n’en avait aucune idée.
‘Si j’ai quelque chose à dire. Je suis une horrible, horrible personne. Je me sens comme… Godzilla.’ Ce n’était pas vraiment la plus brillante des comparaisons mais c’était la seule qui lui semblait convenir à cet instant précis ‘Je détruit tout sur mon passage, sans vraiment le faire exprès mais je le fait quand même.’
Croisant le regard de son ami, elle se leva subitement. Abby s’excusa auprès de Light avant de se diriger vers la sortie et peut être tenter de réparer son comportement.

Dehors, son regard se porta rapidement sur lui. La jeune femme leva les yeux au ciel, à la fois pour remercier le seigneur qu’il ne soit pas parti et aussi pour prier que rien de stupide ne sorte de sa bouche. Doucement, elle avança vers lui sans faire de gestes trop brusques afin de ne pas le faire fuir. Ce serait dommage, elle allait lui faire des excuses… Ou presque. ‘Tu as commencé. C’est toi qui es venu me voir tout à l’heure…’ c’était très mal parti mais pourtant elle ne pouvait s’empêcher de continuer même si elle sentait qu’elle ne devrait pas. ‘Alors je vois vraiment pas pourquoi tu m’en veut…Mais si ça peut te faire plaisir je t’offre un verre.’ Tentative maladroite pour s’excuser. Stupide Abernathy qui n’était pas foutue de formuler correctement ce qu’elle ressentait réellement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revenge [Aby]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revenge [Aby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Revenge Kill
» Frodon • It is useless to meet revenge with revenge: it will heal nothing.
» Test - Quel personnage de Revenge êtes-vous ?
» Extreme Warfare Revenge
» Apollon ? Revenge arm for the lost souls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Ecstasy of Gold :: FOR A FEW DOLLARS MORE :: Graveyard :: EOG I :: RP-
Sauter vers: