AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M - au choix) la liberté ne s'achète pas, elle se prend.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apaloosa Bloodsworth

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 24
Crédit : (c) WILDBITTERNESS.
Nickname : yeo.
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: (M - au choix) la liberté ne s'achète pas, elle se prend.   Mer 24 Nov - 23:34


@TUMBLR.

    i'll find you in the dust
    Nom et Prénom : Tommy Hasbrow. (totalement négociable)
    Âge : Vingt-trois ans.
    Famille : Aucune, c'est un simple habitant de Mount Pleasant.
    Caractère/Habitudes : ombrageux - fier - solitaire - réfléchi - calme - très jaloux - violent - passionné - discret - protecteur - sensible - loyal - arrogant - orgueilleux - tendre - sarcastique - épris de liberté - naturel.

    the time is against us

    Tommy et Apaloosa se connaissent depuis leur enfance. Malgré des caractères très différents, ils se sont tout de suite entendus, et ils ont toujours tout partagé. Leur première cigarette, leur première cuite, leurs premières conneries. Ils aimaient partir seuls, en montagne, à cheval, et rester dormir dans la forêt. Ils se comprenaient sans parler. La présence de l'un suffisait à contenter l'autre. Leur amitié était une amitié rare et précieuse, l'une des choses les plus importantes, si ce n'est la plus importante dans la vie d'Apaloosa. Certes, il y avait parfois des crises ; car le caractère ombrageux et sombre de Tommy entrait souvent en conflit avec la trop grande naïveté d'Apaloosa, particulièrement en ce qui concernait la petite amie de ce dernier. Du moins, c'est ce que pensait le jeune Bloodsworth jusqu'à il y a deux mois, désormais. Alors qu'ils étaient partis en randonnée, un événement bouleversa leur amitié et les certitudes d'Apaloosa.


    Citation :
    « Apaloosa, t'es complètement bourré. » « Ca, c'est toi qui le dis. Combien de doigts ? » Apaloosa tendit sa main en direction de son meilleur ami, avec un sourire qui en disait long sur son niveau d'alcoolémie, et il finit par exploser de rire sans pouvoir s'en empêcher. Tommy le considéra d'un air blasé, mais ça ne l'empêcha pas de finir d'un trait sa bouteille de bière. Apaloosa fit de même, et renversa la tête en arrière, s'appuyant sur le tronc qui lui servait de dossier. Les nuits du Colorado étaient magnifiques. La fin de l'été, encore chaude, leur permettaient encore ces excursions près de Redfalls River. Depuis leurs quatorze ans, dès qu'ils avaient eu le droit de partir à cheval seuls, ils avaient quasiment élu domicile sur ce petit coin de paradis. Apaloosa jeta un regard à Tommy, qui semblait particulièrement intéressé par sa bouteille vide. Il haussa un sourcil. Il connaissait son meilleur ami par coeur ; quelque chose clochait. Doucement, Apa se rapprocha de lui. Tommy leva la tête vers lui, puis détourna le regard à nouveau. « Mec, essaye pas de jouer à ça avec moi. » fit Apaloosa d'un ton ferme. Tout signe d'ivresse semblait avoir brusquement disparu. L'ambiance s'était brutalement alourdie, malgré la tiédeur de l'air et le bruit reposant de l'eau qui coulait à côté d'eux. « Y a rien. » Apaloosa leva les yeux au ciel. Mais ouais, bien sûr. « Ben voyons. » Tommy poussa un profond soupir. « Tu sais que t'es chiant que tu veux. » Apaloosa eut un sourire et reprit une gorgée de bière. « C'est pour ça que tu m'aimes. »

    Tommy se leva alors brusquement, et commença à faire quelques pas vers la rivière, tournant le dos à son ami. « Ca va avec Amy ? » demanda soudain le jeune homme. Apaloosa eut un regard surpris. Pourquoi lui parlait-il donc de sa copine ? Bien sûr que ça allait avec Amy. Ca allait depuis un bon bout de temps, désormais. La routine s'était doucement installée entre eux. C'était peut-être le fait de vivre dans une si petite ville. Apaloosa se leva avec difficultés. Il n'avait jamais vu Tommy ainsi. Certes, c'était un garçon ombrageux. Mais à ce point, c'était inhabituel. En quelques pas, il rejoignit son ami. Il ne dit rien, attendant que Tommy se livre de lui-même. « Ca fait très longtemps que t'es avec elle. » reprit le jeune homme d'une voix égale. « T'as jamais eu envie d'essayer autre chose ? » Apaloosa écarquilla les yeux. Dans quel délire était tombé Tommy ? Mais enfin, Amy et Apaloosa, ça coulait de source, c'était de notoriété publique, c'était ... normal. Tommy se tourna vers lui. « Autre chose comme quoi ? » Tommy leva légèrement la tête vers lui. Ses yeux brillaient. Il pleurait. « Tommy, pourquoi tu ... » Mais il n'eut pas le temps d'en dire plus, car des lèvres vinrent sceller les siennes. Pendant un instant, il y eut un blanc dans l'esprit d'Apaloosa, tant il était stupéfait de ce qui se passait. Puis il s'écarta violemment, repoussant Tommy. « Mais ... Mais putain, qu'est-ce qui t'a pris ?! » s'écria-t-il, tremblant. Tommy le fixait avec un regard enflammé, l'air plus en colère qu'autre chose. « T'es trop con, c'est pas vrai. Je t'aime, ducon. » Hein, quoi ?! Apaloosa fixa un instant son ami sans comprendre. C'était une blague. Une blague pas marrante, mais une blague tout de même. « Tommy, c'est pas drôle. » Tommy eut un sourire désabusé. Il alla renfiler sa veste, tandis qu'Apaloosa restait pétrifié par cette révélation à demi-mots. « T'as raison. C'est pas drôle. Du tout. Mais c'est comme ça. » murmura la voix dure de Tommy, tandis qu'il défaisait le licol de son cheval. Il se hissa dessus d'un seul coup. Les regards des deux garçons se croisèrent un infime instant. Puis Tommy pressa les flancs du cheval et repartit vers la ville. Les bruits des sabots sur la terre molle résonnèrent comme des coups de tonnerre sourds pendant un long moment, avant de s'évanouir dans la nuit. Les doigts d'Apaloosa effleurèrent ses lèvres ; il y flottait encore la caresse de celles de son ami, le goût de ses larmes salées. Merde. Apaloosa retourna près de son tronc d'arbre, et se glissa dans son sac de couchage, jetant à l'endroit où aurait dû dormir Tommy. Il prit soudain conscience qu'il avait perdu son meilleur ami, un des êtes auxquels il tenait le plus au monde. Et sur cette considération douloureuse, il ferma les yeux, espérant avoir oublié au matin ce cauchemar.

    Et oui. Au fur et à mesure qu'ils avaient grandi, Tommy n'avait pas pu le nier : il était tombé amoureux. Fatalement, follement et indubitablement amoureux de son meilleur ami. Il avait souffert en silence pendant des années, jouant simplement le rôle du meilleur ami proche, trop proche parfois. Parfois, il ne pouvait plus contrôler sa jalousie à l'égard d'Apaloosa ; mais il s'était bien gardé de lui révéler quoi que ce soit, persuadé que ça réduirait leur amitié en miettes. Pourtant, il y a deux mois, il n'a pas pu s'en empêcher. Ce secret lui pesait trop lourd, et peut-être avait-il le secret espoir qu'Apaloosa répondrait à son amour. Mais le jeune Bloodsworth a réagi de façon stupide, causée par sa stupéfaction. Tommy, blessé, trop orgueilleux, a alors décidé de couper les ponts et d'oublier Apaloosa. C'est peine perdue. Il doit se rendre à l'évidence : il en est incapable, il l'aime beaucoup trop et ne pas pouvoir le faire sien est une torture quotidienne. De son côté, Apaloosa est troublé, totalement déconcerté par ce baiser et par l'idée que Tommy l'aime. Il sent que ça a réveillé quelque chose en lui, quelque chose qu'il ignorait et ça lui fait peur. Pourtant, il est bien décidé à reprendre contact avec son ex-meilleur ami. Et advienne que pourra.



    Avatar : C'est très négociable. Penn Badgley, Gaspard Menier, Sebastian Stan, James Franco, Joseph Gordon-Levitt. Tant qu'il ne fait pas trop vieux et qu'il est relativement sexy (je sors), ça me va. On peut toujours en parler ensemble, de toutes façons. I love you


Dernière édition par Apaloosa Bloodsworth le Mer 24 Nov - 23:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apaloosa Bloodsworth

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 24
Crédit : (c) WILDBITTERNESS.
Nickname : yeo.
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: (M - au choix) la liberté ne s'achète pas, elle se prend.   Mer 24 Nov - 23:35

    Bonjour, bonsoir.

    Merci de vous intéresser à ce scénario. I love you En premier lieu, les noms et prénoms sont négociables, à condition que ça reste lisible. En ce qui concerne, il est également négociable, et je vous ai fait une petite liste qui vous aidera, j'espère. I love you
    Pour le RP, je ne demande pas Shakespeare. Simplement quelqu'un qui aime écrire, qui aime faire de beaux posts, et qui fait le moins de fautes d'orthographe possibles. Ce personnage est extrêmement important pour Apaloosa. Il est celui qui va lui donner envie de s'affranchir de toutes ses chaînes, qui va lui donner envie d'aimer sans contraintes et sans limites. Donc si vous le prenez, je vous en serais infiniment reconnaissant, vraiment. Je vous érigerais un temple, et j'établirais un culte à votre personne. Et je suis sérieux. I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy "Bowie" Hasbrow

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 22
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: (M - au choix) la liberté ne s'achète pas, elle se prend.   Dim 28 Nov - 1:45

    Oh my gosh. Suis-je en plein rêve éveillé ? Ce scénario est tout simplement orgasmiquissime du début à la fin. Comment ne pas craquer ? C'est presque impossible. Le personnage est tellement attachant. J'adore. I love you

    Enfin, tout semblait parfait. Le rêve était d'une jouissance unique. Jusqu'à l'avatar. Disons, que l'avatar ce n'est pas le plus important, c'est le scénario qui compte, mais c'est toujours plus agréable de jouer une célébrité avec laquelle on est à l'aise. Moi, je préfère largement les mannequins que-personne-ne-semble-connaitre *out*. C'est une question d'habitude. Alors, avec ton accord et ta bénédiction suprême, j'aimerais savoir si tu accepterais de négocier.

    Voici quelques-uns de mes chouchous orgasmiques : Dimitri Vankerkoven, Cesar Casier, Nicolas Bemberg, Victor Norlander, Stas Svetlichnyy, Louis Prades, Luke Worrall, River Viiperi, Mikus Lasmanis, Sean O'Pry and co.

    Ceci dit, je t'encourage à proposer d'autres beaux mâles. Je ne suis pas du tout compliquée, c'est juste que j'ai du mal avec ceux que tu as déjà proposé (mis à part James Franco, mais, les avatars à son sujet ne sont pas terribles malheureusement). Fin de mon blabla inutile.




Dernière édition par Tommy "Bowie" Hasbrow le Dim 28 Nov - 2:26, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apaloosa Bloodsworth

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 24
Crédit : (c) WILDBITTERNESS.
Nickname : yeo.
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: (M - au choix) la liberté ne s'achète pas, elle se prend.   Dim 28 Nov - 2:04

    MERCI mille fois de t'intéresser au scénario. Et ravi qu'il te plaise.
    En ce qui concerne l'avatar, je comprends tout à fait, no souci. Parmi ceux que tu as cités, je suis fan de César Casier, Dimitri Vankerkoven, Sean O'Pry, Stas Stevilitchnyy et Louis Prades. J'aime moins Mikus et Victor par contre. Mais c'est à toi de voir avec lequel de ces beaux jeunes hommes tu es à l'aise. I love you

    Et tu as plus que ma bénédiction suprême, tu as ma reconnaissance éternelle. I love you


Dernière édition par Apaloosa Bloodsworth le Dim 28 Nov - 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy "Bowie" Hasbrow

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 22
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: (M - au choix) la liberté ne s'achète pas, elle se prend.   Dim 28 Nov - 2:21

    Sean sera parfait.
    Je commencerais ma fiche demain. Au plaisir de Rp avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (M - au choix) la liberté ne s'achète pas, elle se prend.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(M - au choix) la liberté ne s'achète pas, elle se prend.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'escadron des ténèbres !
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Ecstasy of Gold :: THE GOOD, THE BAD AND THE UGLY :: Wanted! dead or alive-
Sauter vers: